Symposium de sculpture en crete

par yann guignabert  -  1 Octobre 2007, 20:14

Symposium de sculpture à Paliani

 

 

Arrivée en Crête.

Les Crétois ont d’égal à leur régime la qualité de leur hospitalité.
J’arrive, on va voir le site du Symposium. Je suis accueilli par Manolis et Adonis avec sourire et coolitude, il est 9h.

Manolis, tailleur de pierre sculpteur, fera parti du sympo, il a une énorme pierre en patate.

Adonis est un peintre professionnel crétois qui a étudié aux Etats-Unis. Il est très excited : c’est sa première sculpture sur un bloc de 1 mètre cube. Ils ont respectivement 42 et 34 ans.

Je suis invité chez Adonis ce week-end pour le mariage de sa sœur, avec coup de fusil en l’air. J’ai écouté la musique crétoise traditionnelle, c’est la même que la musique tzigane roumaine. J’ai peur de moi, cette musique me rend fou à bouffer la vie comme une pastèque : en croquant et en aspirant.

Ici les mots les plus utilisés sont « avrio »  et « siga », càd « demain » et « doucement », ce qui à mon avis fait partie à 50 % avec le régime crétois de la raison de la durée de vie.

Les cigales : est-ce que vous avez déjà entendu une cinquantaine d’étourneaux se poser sur un arbre au dessus de vous et se mettre à piailler ?

Et ben ici, c’est le chant des cigales, elles hurlent la journée et se calment le soir.


Mercredi 16 juillet : début du sympo, je vais allez choisir ma pierre à la factory .

Jason, 34 ans, sculpteur anglais, est arrivé ce matin. Il pionce. Il fait des sculptures à base de moulage et les installe sous l’eau, la végétation s’y installe et termine le boulot, vraiment à voir : www.underwatersculpture.com

 

  Je donne mes mesures au gars : 120 x120 x 100 et lui explique comment couper son bloc pour tomber sur mes cotes. Il le fait direct, je l’aurai demain. Ici, chacun y met du sien et le monde tourne. On peut aller manger, jeter un coup d’œil sur l’emplacement du sympo voir s'ils ont installé l’électricité. C’est bon, il est 5h, Manolis va se reposer et, avec Jason, on va farnienter au bord de la piscine, le monde continue de tourner…

 

 







                                       Manolis,jason et Dimitri (qui tient la taverna)

  Manolis

Vendredi, on commence à 3, Manolis Jason et moi, Adonis et Ben (sculpteur peintre comme Adonis) préparent le mariage.

 

 

 

Ici on choisi sa pierre,  on attend qu'elle arrive, on passe une journée à regarder l'ombre des barnum pour savoir où les installer.

Chaque problème prend une journée.

Mieux vaut être prévoyant.

Jason attend que sa pierre se retourne.



Ca y est, on est au complet :

Alexandros vient d’arriver. Il est Grec allemand. Il vient d’Athènes en moto. Son âge ? Je ne lui ai pas demandé, mais je dirais la quarantaine. Dans la vie, il est radiesthésiste, il ne boit pas d’alcool et ne mange pas de viande, ce qui contraste bien avec le décorum.


Je récapitule : il y a Manolis, Adonis, Ben, Jason, Alexandros et votre hôte, mister frogy tonton Yann.
Avrio, some pictures...


L'endroit où l'on...survit
                                           L'endoit où l'on officie















 

                                                           

  Le thème : "le vin et l'esprit"
 

Découvrez Psaradonis!




 

Manolis Charkoutsis, son projet : un pressoir à raisin avec un homme allongé dedans.










Manolis cherche l’inspiration : Manolis, il est simple, il entend, il respire, il écoute son rythme et celui de la pierre, c’est un artiste de « mère nature », il est en contact, il n’est pas perturbé par les esprits compliqués, il est généreux.














































































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 





Ben Meyer, son projet : une série de cubes décalés sur un axe comme les disques d'une charrue. Ce sont comme des engrenages representant le temps qui passe et porte les choses, les raisins, le vin et les gens à maturation, c'est la campagne.


































































 

 
























 

 

 

 

 

 

 

 

 



 










Antonis Cosmadakis , son projet : un énorme Dionisos.





















































 

 

 

 

 

 





































 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Alexandros Pfaff , son projet : une tranche de pierre brute dans laquelle sont plantées une soixantaine de tiges métalliques surplombées de fragments de pierre représentant des gouttelettes. En fait 144 boules de marbre représentant les 144 points d'énergie qui composent le corps humain...




 





















































 

 






 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Jason De Caires Taylor. Son projet : il a creusé son bloc de pierre pour y instaler de la terre et de l'engrais naturel (fiente de poule), il l'a ensuite refermé et retourné, il va ensuite faire une table avec une bouteille, des fruits et du raisin. Il va ensuite faire plein de petits trous et y mettre les graines de petites plantes qui poussent natuellement dans la pierre.

 









 

 














 

 






 

 





       












 

 




 

 


























 

 

 

 






 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Yann Guignabert, mon projet s'appelle Sponzi. Dans certaines cultures, lorsque l'on trinque, on renverse un peu de vin par terre, pour les morts. Ici, ça s'appelle "Sponzi". La sculpture est toujours la même que celle initialement prévue, j'ai eu la surprise de dévouvrir que nous travaillions sur un ancien cimetière.

La vigne sort de terre, s'enroule autour du verre, est transformée en vin par la main de l'homme et retourne à la terre pour honorer les morts. La boucle est bouclée.











 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'oeuvre en cour de réalisation

 























                                                                                                                                                                                                                             


            
       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                      

 

 


 


 


 


 


 



 

 

 


 

 



 


 



 

 


 

 


 


 



 


 


 


 


 


 






                                                                                                                                                                        





                                     

Un énorme merci à : Aristea Delacroix pour m'avoir trouvé et choisi sur les chemins de la vie pour ce symposium ; à la municipalité de Paliani, Aristidis, Irana et Dimitri et les autres qui ont déroulé pour nous un tapis rouge ; aux sculpteurs qui m'ont nourri de leur amitié ; à Labis de la villa Kerasia qui a été comme une mère pour nous ; aux habitants de Venerato qui m'ont accueilli comme jamais je n'ai été accueilli ; à tous ceux qui m'ont félicité et soutenu à travers le blog et ailleurs ; à mes filles qui se sont passées de leur père durant 5 semaines ; à ma femme qui est venue me rejoindre et me confirmer que j'étais bien au paradis, je n'ai pas rêvé...










D'autres vidéos dans la rubrique "les vidéos" (à gauche,barre de menu)











Ariane 05/11/2008 21:38

Ravie d'avoir découvert ce blog ! On suit le travail pas à pas comme un feuilleton, c'est palpitant et relax en même temps. Quelle oeuvre magnifique !
Bonne continuation.

andre 02/10/2008 12:27

Salut Yann ,j'avais vu la maquette du projet,j'ai qu'un seul mot ,magnifique !!

Anouk 05/09/2008 19:01

J'imagine la puissance de ces oeuvres... qu'on aimerait toucher des yeux et des mains ! C'est si beau ! Le tout sous un ciel d'azur en plus. Mais même sous des cieux gris, ce serait grisant... A l'heure où le virtuel règne en quasi maître du monde, la sculpture sur pierre ainsi vécue et vivante donne envie de s'incliner vers la terre - Gaïa...
Bravo à vous, les artistes ! Et merci de nous faire partager ce rêve si réel...
Bises, Anouk (avec Alexis qui a écarquillé les yeux !)

annick leleu 04/09/2008 10:36

C'est tout simplement époustouflant !J'ai beaucoup aimé Alexandros Pfaff ,Jason de Caires Taylor et la tienne .Géniales vos sculptures !Le thème était -il sur le raisin ?
Le site s'y prêtait là .
BRAVO à tous .

maryse prevost de vetheuil 07/08/2008 21:08

bravo l'artiste, beau defis belle expétience,surement pas facile tout les jours !
bisous a vous quatre à trés bientot pour les histoires, les photos a bientot encore bravo! maryse